Le bruit peut nuire au développement des enfants

PARTAGER

Une récente étude, réalisée par des chercheurs de l’Université du Wisconsin, révèle que les nuisances sonores peuvent être néfastes lors de l’apprentissage du langage chez l’enfant. 

Musique et télévision à la maison, mais aussi bavardages et cris dans la cour de récréation à l’école, toutes ces petites choses du quotidien peuvent avoir des répercussions importantes sur les jeunes enfants. En effet, on l’ignore bien souvent mais le bruit dans lequel nous vivons en continu n’est pas de tout repos. Si tout le monde se plaint de maux de tête et de fatigue, les jeunes enfants eux peuvent se plaindre de troubles de la concentration et de difficultés à l’école …

Une étude américaine a justement décidé de s’intéresser aux raisons qui peuvent justifier une perturbation de l’apprentissage du langage chez les tous petits. Publiée dans la revue Child Development, cette enquête établi une véritable corrélation entre les nuisances sonores qu’un enfant de moins de 3 ans vit au quotidien, et son apprentissage des mots.

Réalisée avec des enfants soumis au brouhaha ambiant dans lequel ils ont l’habitude de vivre, cette étude illustre parfaitement les réels dangers encourus par nos petits bouts de chou.

L’apprentissage du langage perturbé par le bruit

De nombreuses recommandations ont déjà été mises en place afin de protéger les plus jeunes enfants des nuisances sonores à répétition. Grâce à d’anciennes études, nous savons par exemple que le rythme cardiaque des enfants s’accélère à cause du bruit et qu’ils finissent même par confondre certaines consonnes à l’école. Les conséquences sur le développement des enfants sont donc souvent plus préoccupantes que ce que nous pensons …