Allaitement : les bienfaits du lait maternel ?

PARTAGER

Une récente étude réalisée en Afrique du Sud, publie des résultats positifs concernant l’allaitement. Selon cette étude, les nouveau-nés allaités pendant les six premiers mois de leur vie auraient moins de risques de développer, pendant l’enfance, des troubles du comportement. 

Publiée dans la revue scientifique américaine Plos One, cette étude illustre le fait que le lait maternel serait un rempart naturel contre les troubles du comportement qui peuvent apparaître chez l’enfant entre 7 et 11 ans.  

Réalisée auprès de 1500 enfants en bonne santé, avec parmi eux 900 enfants nourris au sein pendant les six premiers mois de leur vie, cette étude s’intéresse aux bienfaits de l’allaitement sur le développement des enfants.

Si les pédiatres et les chercheurs de l’OMS ont pour habitude de préconiser six mois d’allaitement pour les nouveau-nés, de nombreuses mamans préfèrent, malgré tout, arrêter prématurément. Cette décision pourrait avoir des conséquences plus importantes que ce que l’on imagine, puisqu’elle pourrait être l’une des raisons qui expliquent les troubles du comportement chez l’enfant qui rentre à l’école primaire. En effet, les nourrissons allaités par leur mère pendant les six premiers mois de leur vie ont 56% moins de risques de présenter des troubles du comportement contrairement aux nourrissons qui ont été allaités moins d’un mois.

Si cette découverte peut sembler anodine, il ne faut pas oublier que les troubles du comportement peuvent avoir des répercussions importantes sur la vie des enfants. En effet, ces derniers peuvent devenir agressifs, irritables et s’ils manquent de concentration à l’école, cela peut jouer sur leur apprentissage.

Le Dr Tamsen Rochat, du Conseil de recherche sur les sciences humaines à Durban déclare même que les troubles du comportements “peuvent entraîner des problèmes d’estime de soi et des troubles de la santé mentale. Cela peut contribuer à des échecs professionnels plus tard dans la vie.”