L’histoire du soir, une affaire de papa !

PARTAGER

Une récente étude de la prestigieuse Université de Harward aux États-Unis s’est intéressée à l’impact de l’histoire du soir chez les enfants selon qu’elle soit racontée par le papa ou par la maman. Il semblerait que l’histoire racontée par les papas soit plus bénéfique.

Les chercheurs de l’Université de Harward se sont donc intéressés à l’impact de l’histoire du soir sur le développement du langage chez les enfants. Selon les experts, une histoire lue par un papa aurait plus d’effets bénéfiques que lorsqu’elle est lue par une maman. Elisabeth Duursma, qui a réalisé cette recherche, explique au Daily Mail que « Lire une histoire est considéré comme une activité féminine, donc, quand les enfants entendent leur papa le faire, ils sont d’autant plus concentrés. C’est spécial. »

Ce n’est pas que les mamans ne racontent pas bien les histoires, mais selon les chercheurs, les papas auraient tendance à rajouter des détails, des voies différentes, et c’est ce qui rendrait les enfants plus attentifs. Leur imagination est ainsi plus stimulée et cela les pousse à développer leur langage.

Que ce soit papa ou maman, les spécialistes sont d’accord sur le fait que raconter une histoire est un très bon stimulant pour l’apprentissage de la parole cela enrichit leur vocabulaire, d’autant plus que cette pratique arrive tôt dans la vie de l’enfant, avant ses deux ans.