L’importance du doudou pour bébé

PARTAGER

A la poubelle, ce mouchoir crasseux qui traîne dans le lit de bébé ? Surtout pas, c’est son doudou ! C’est lui qui vous remplace quand vous êtes séparés, alors ne sous-estimez pas son importance.

Le doudou de bébé : un objet transitionnel

Pendant ses premiers mois, votre bébé vit dans l’idée que vous êtes un prolongement de lui-même. Puis, généralement vers huit ou neuf mois, il comprend qu’il est une entité à part entière et vous aussi… et donc que vous pouvez vous éloigner de lui ! C’est à ce moment-là qu’il va s’attacher à un objet, peluche, couverture ou tee-shirt qui constituera un lien entre lui et vous.

 

C’est ce que le pédiatre et psychanalyste britannique Donald W. Winnicott appelle « l’objet transitionnel » et que vous appelez doudou. Ainsi, à la crèche, chez ses grands-parents ou dans son lit au moment de s’endormir, bébé garde avec lui un petit bout de sa maman. C’est aussi pour lui un moyen de se réconforter tout seul.

Le doudou : c’est bébé qui choisit

« Malgré les innombrables peluches qu’il a reçues à la naissance, Nicolas est fou d’une vieille couche en tissu », raconte Marianne, un peu déçue. En effet, c’est bébé qui décide de son doudou et vous devez respecter son choix. Cependant, si vous souhaitez lui faire des propositions, préférez toujours des objets de taille moyenne lavables à haute température.

Quand bébé a perdu son doudou !

Vous avez retourné la maison, écumé le square et appelé la crèche mais le doudou reste introuvable. Votre bébé semble inconsolable. Prenez au sérieux sa tristesse car, même si la perte ne vous paraît pas bien grave, il est vraiment malheureux et aura sans doute du mal à trouver le sommeil le soir.

 

Les parents échaudés deviennent prévoyants et achètent le doudou  de bébé en plusieurs exemplaires, qu’ils font alterner pour leur conférer le même degré d’usure. Car n’espérez pas faire passer une peluche toute neuve pour son vieux nounours disparu, votre bébé ne sera pas dupe !

Son doudou pue !

C’est normal ! A force d’être trimballé, malaxé, suçoté, la jolie peluche s’est transformée en bout de tissu troué et nauséabond. Or l’odeur familière du doudou joue un rôle essentiel dans sa fonction rassurante. Plutôt que de le passer à la machine à l’insu de bébé, proposez-lui de donner lui-même un bain à son doudou, soit en même temps que vous lui donnez son bain, soit après, dans une bassine.

Il ne veut pas de doudou ?

C’est qu’il n’en a pas besoin, tout simplement. Ne le forcez pas. Bébé adoptera un doudou s’il en éprouve le besoin.