Le système immunitaire des parents modifié par la naissance d’un bébé

PARTAGER
© DR

Selon une étude de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni) et de l’Université catholique de Louvain (Belgique) publiée dans la revue Nature Immunology, devenir parent bouleverse le système immunitaire de façon plus radicale qu’une gastro-entérite aiguë. De plus, les chercheurs ont noté une grande similarité entre les systèmes immunitaire des deux parents après la naissance.

Pour arriver à ces conclusions, les équipes de scientifiques ont observé différents facteurs qui conditionnent la réponse immunitaire dans l’organisme, comme l’âge, le sexe et l’obésité. Durant 3 ans, ils ont analysé les échantillons sanguins de 670 personnes âgées de 2 à 86 ans. Les résultats ont montré que parmi les événements qui modulent le plus la réponse immunitaire chez les individus est de cohabiter et d’élever un enfant ensemble.

Chez les personnes vivant en couple avec des enfants, le système immunitaire se modifie pour devenir quasiment identique. D’après le Dr Adrian Liston, coauteur de ces travaux, « Élever un enfant est l’un des défis environnementaux les plus importants que l’on puisse rencontrer dans une vie, il n’est donc pas étonnant que cette situation modifie radicalement le système immunitaire. »

Insolite : les chercheurs ne s’attendaient pas à découvrir que l’éducation d’un enfant perturbait plus le système immunitaire qu’une gastro-entérite aiguë. Le manque de sommeil, le stress, les maladies transmises par les enfants expliquent partiellement ce changement.

Plus qu’un avantage, l’étude met surtout en évidence le potentiel d’adaptation du système immunitaire en montrant que l’environnement est aussi important que les facteurs génétiques.