Qu’est-ce que le Cytomégalovirus ?

PARTAGER
Suite au décès de son enfant il y a 5 ans, un papa décide de dénoncer le manque d’information et l’absence de dépistage concernant le cytomégalovirus. Zoom sur ce virus peu connu.

 

Le cytomégalovirus est un virus qui fait partie de la famille des herpès et qui touche aujourd’hui le monde entier. S’il passe souvent inaperçu parce qu’il ne déclenche aucun symptôme, le cytomégalovirus touche malgré tout près de la moitié des adultes en France.
Sans danger majeur pour les êtres humains, le virus doit cependant être contrôlé et surveillé lorsqu’il s’agit d’une femme enceinte. Aujourd’hui, l’infection materno-fœtale reste la plus fréquente puisqu’elle touche près de 1% des nouveaux nés.

 

Information et prévention

Si ce virus est très répandu, il reste malgré tout inconnu pour beaucoup de parents.
En France il n’y a pas de dépistage obligatoire et souvent les mamans apprennent l’existence du cytomégalovirus lorsqu’elles découvrent que leur bébé est infecté. Il n’y a également aucun système qui permet aux médecins de vérifier si le fœtus est touché, la seule et unique solution reste l’interruption volontaire de grossesse.

 

Quels risques ?

Le cytomégalovirus est véritablement dangereux lorsqu’il est contracté par la femme enceinte. En effet, celle-ci va transmettre directement l’infection a son fœtus et ce par le biais du placenta. Ce dernier risque de devenir sourd voir d’avoir des lésions cérébrales importantes. A savoir que le virus se transmet essentiellement par les larmes, la salive, l’urine et le sang.

Comment se protéger ?

Une femme enceinte doit impérativement se protéger contre le cytomégalovirus. Pour ce faire, elle doit éviter d’être en contact trop régulier avec les larmes, la salive et les secrétions d’enfants. Enfin elle doit prendre le temps de bien se laver les mains avec du savon ou des solutions hydro-alcooliques.

A lire aussi sur Coté Famille

Atrésie de l’oesophage du nourrisson

Sport pendant la grossesse, activité physique enceinte