Une anomalie cérébrale à l’origine de la mort subite du nourrisson

PARTAGER

Une zone du cerveau des nouveau-nés pourrait être impliquée dans la mort subite du nourrisson, selon les résultats d’une équipe de chercheurs américains.

Selon ces chercheurs, la zone identifiée serait également impliquée dans l’épilepsie, il s’agit du gyrus denté, situé dans l’hippocampe. L’hippocampe est notamment la région du cerveau qui où sont stockés les apprentissages et à la mémoire.

Pour arriver à ces résultats, les scientifiques ont étudié les cerveaux de 153 enfants décédés de mort subite du nourrisson. Ils ont alors constaté que 40 % d’entre eux présentaient une anomalie cérébrale dans la région du gyrus denté. Cette anomalie serait à l’origine de lésions qui endommageraient les fonctions cardiaque et respiratoire, normalement assurées par le gyrus denté.

Cette découverte pourrait lever une partie du mystère sur les causes de la mort subite du nourrisson. Cependant, d’autres sont encore à définir puisque cette découverte ne concerne que 40% des cas étudiés.