Une prothèse compatible Lego pour les enfants handicapés

PARTAGER
Une nouvelle prothèse de bras a été développée par un designer colombien afin d’aider les enfants handicapés victimes d’isolement.

 

Carlos Arturo Torres, jeune designer colombien de l’Université d’Uméa en Suède vient de créer une nouvelle prothèse pratique et ludique, à destination des enfants handicapés souffrant d’une amputation ou d’une malformation.
Ce prototype représente une véritable avancée médicale. En effet, au-delà de l’aspect fonctionnel, cette prothèse permet aux enfants de développer leur imagination et leur créativité. Associé à la marque Lego, ce bras robotique est personnalisable avec toutes les créations en brique.

Une prothèse pour aider les enfants

« Mon idée n’était pas de créer une prothèse traditionnelle, mais de proposer un système suffisamment flexible pour que les enfants puissent utiliser, bidouiller, créer par eux-mêmes et avec leurs amis. » déclare Carlos Arturo Torres.
Si ce prototype doit avant tout faciliter la vie des enfants handicapés, il doit surtout permettre de réduire les phénomènes d’exclusion et d’isolement.
Aujourd’hui, si les prothèses proposées aux enfants sont fonctionnelles et pratiques, elles restent malgré tout un facteur d’isolement et une marque de différenciation.
Avec cette nouvelle prothèse compatible Lego, Carlos Arturo Torres espère que les enfants vont pouvoir jouer avec leurs amis et développer leur créativité.

14241

Un prototype original

Cette invention révolutionnaire se nomme IKO le bras robotique. Il est composé de trois parties, une interface, un muscle et une main articulée. Cette dernière a été conçue de manière à pouvoir être détachée et remplacée par un quelconque objet Lego.
Au final, avec ces éléments de base et un peu d’imagination, les enfants peuvent créer une prothèse à leur image.
Aujourd’hui, après un essai concluant avec un enfant de 8 ans, Carlos Arturo Torres espère pouvoir trouver d’importants financements afin de créer encore une dizaine ou une quinzaine d’autres prototypes.

A lire aussi sur Coté Famille :

–  Les enfants handicapés de mieux en mieux scolarisés

– Une petite fille handicapée exclue de la crèche