Vaccin contre la coqueluche : les parents aussi !

PARTAGER

Connu depuis longtemps le problème de la transmission de la coqueluche aux nourrissons par les adultes pourrait enfin être pris en compte par le nouveau calendrier vaccinal 2014. En effet, pour l’instant, le vaccin contre la coqueluche est recommandé chez les bébés, mais cela n’empêche pas de nombreuses contaminations par l’entourage des enfants.Il est de plus en plus fortement conseillé aux parents et à l’entourage proche des nouveau-nés de se faire vacciner, afin de créer une barrière de protection autour de l’enfant.

Actuellement, les injections du vaccin sont conseillées chez le nourrisson durant le 2ème mois, puis à 4 mois et à 11 mois. Les rappels suivants se font à 6 ans et à 12 ans. Pour rester protégé contre la maladie, il est nécessaire de se faire revacciner à 25 ans puis lorsque l’on va être en contact proche avec un nourrisson ou lorsqu’un projet de grossesse se profile !

Ce que bébé risque avec la Coqueluche

La coqueluche est une maladie respiratoire très contagieuse causée par la bactérie Bordetella. Les symptômes se caractérisent par une toux persistante (plus de 7 jours), la plupart du temps sans fièvre. Les quintes de toux sont souvent associées à une gêne respiratoire, une cyanose (coloration bleutée de la peau et des muqueuses) ainsi que des vomissements.

C’est une maladie qui peut être mortelle chez le nourrisson : la coqueluche est l’une des premières causes de décès par infection bactérienne chez le nouveau-né de moins de 2 mois.

De plus, il est intéressant de rappeler que la coqueluche n’est pas une maladie infantile et qu’il est possible de la contracter plusieurs fois. Chez l’adulte, les symptômes peuvent varier selon les personnes, chez les personnes de plus de 60 ans, il y a un risque de séquelles, et d’hémorragies cérébrales.

Pour consulter le calendrier vaccinal : www.inpes.sante.fr

Pour consulter le calendrier vaccinal : www.inpes.sante.fr