Back
Image Alt

Quand y’a-t-il adultère ?

Dans le monde actuel, l’adultère est l’une des premières causes mises en avant pour le divorce. Il est fréquent d’entendre dire dans la bouche d’une connaissance ou d’un proche qu’un tel ou une telle « a commis l’adultère ». Mais quand y a-t-il réellement adultère ? On analysera la question dans cet article.

Qu’est-ce que l’adultère ?

Avant de déterminer quand il y a adultère, il est important d’expliquer en premier lieu ce qu’est l’adultère. Pour cela, on va analyser les différentes définitions de l’adultère.

A lire aussi : Comment faire pour prouver un adultère ?

L’adultère en général

En général, l’adultère signifie une trahison entre deux personnes mariées. De ce fait, il est facile à comprendre que l’adultère est perçu comme une trahison de l’un des membres d’un couple uni par les pouvoirs sacrés du mariage.

L’adultère en droit

En droit, la conception de l’adultère est tout à fait différente. En effet, pour le législateur, l’adultère est toute situation dans laquelle l’un des membres d’un couple marié profère une insulte à l’autre. Dans ce sens, on peut interpréter facilement que l’adultère n’implique pas forcément les relations sexuelles en dehors du conjoint légal.

A découvrir également : À quel âge est-il possible de faire une garde partagée ?

Lorsqu’il y a une situation où l’un des membres se sent insulté ou négligé, il peut invoquer l’adultère. De même avec le droit numérique, cela se confirme. Pour le droit numérique, les relations où une personne mariée échange des nues avec quelqu’un d’autre que son conjoint, sont considérées comme adultère. De ce fait, l’adultère a pris une dimension plus large.

 L’adultère dans les livres saints

Dans les livres saints tels que la Bible, l’adultère est défini comme toute trahison de l’un des membres d’un couple marié. Néanmoins, dans le Nouveau Testament, Jésus-Christ va ajouter qu’un homme ou une femme qui regarde quelqu’un d’autre en convoitant son corps a déjà commis l’adultère avec celui-ci.

De plus, il rajoute qu’un homme ou une femme qui divorce de son conjoint et se remarie a commis l’adultère. De ces différents constats, il relève que l’adultère, selon les livres saints, est premièrement le fait de coucher avec une autre personne que son conjoint.

Deuxièmement, le fait de convoiter sexuellement quelqu’un avec qui on n’est pas marié. Et troisièmement, le fait de divorcer et de se remarier avec quelqu’un d’autre.

Quand y a-t-il alors adultère ?

De toutes ces différentes définitions, il en ressort que l’adultère est la trahison de l’un des membres d’un couple marié qui couche avec quelqu’un d’autre que son conjoint. L’adultère a donc lieu quand le membre trahi du couple prouve la trahison de son conjoint.

Cela sous-entend que pour divorcer, que ce soit pour une trahison physique ou virtuelle, il faudra apporter les preuves de la tromperie.