Back
Image Alt

À quel âge est-il possible de faire une garde partagée ?

La garde alternée encore appelée garde partagée est une option adoptée par les parents lorsqu’il leur arrive de divorcer. Ce choix, même s’il semble simple, suit un processus bien établi avec l’intervention d’un avocat. Aussi, pour que la garde partagée soit prononcée, il faut que l’enfant ait un âge donné.

Que dit la loi à propos de la garde partagée ?

La garde partagée est reconnue par la loi. C’est pour cela que les parents qui sont sur le point de divorcer ont cette possibilité. Les juges et les avocats qui interviennent dans ce genre de situation le font avec une grande délicatesse. Dans la plupart des cas, il est constaté que la garde partagée n’est pas possible lorsque l’enfant est trop petit.

Lire également : Quand y'a-t-il adultère ?

En ce qui concerne l’âge, il n’y a pas de statut qui indique un âge exact. À partir de 3 ans, la garde alternée peut être acceptée. Ainsi, l’enfant peut passer quatre nuits chez un parent et trois nuits chez l’autre. Il revient aux parents de s’entendre sur celui qui va le garder en premier dans la semaine.

L’avocat peut dans ce cas aider les parents à faire le meilleur choix. Il peut aussi les aider à faire le programme des activités à mener avec l’enfant.

A découvrir également : Quelle démarche faire après une naissance ?

Quels sont les critères de la garde alternée ?

En réalité, l’âge n’est pas le seul critère qui détermine la garde alternée. Plusieurs facteurs entrent en jeu. Il s’agit entre autres :

  • de la proximité de chacun des parents avec l’enfant ;
  • de la façon dont chacun s’investit dans les tâches domestiques ;
  • de la disponibilité de chaque parent ;
  • de leur activité professionnelle ;
  • de leurs revenus mensuels ;
  • de leur état d’esprit, etc.

Afin de faire la vérification de tous ces critères, le psychologue intervient. Il prend rendez-vous avec chaque parent pour une série de séances. Ce n’est qu’à la fin de ces consultations que le psychologue peut donner son accord ou non.

En dehors du psychologue et de l’avocat, les avis des proches des parents sont aussi pris en compte. Cela constitue une enquête qui vise à savoir si les parents sont prêts à passer à cette étape. Si l’enfant est en mesure de parler, les juges cherchent à prendre également son avis.

À quel âge la garde alternée prend-t-elle fin ?

Lorsque l’enfant arrive à l’âge de dix-huit ans, âge où il est en mesure de prendre ses propres décisions, il peut décider de ne plus vivre de manière alternée chez ses deux parents. En prenant cette décision, il met fin à la garde partagée. Dans ce cas, l’intervention du juge n’est pas nécessaire.

Il en est de même de l’avis de l’avocat. L’enfant peut alors vivre de façon libre chez le parent qu’il choisit. Toutefois, la seule question qu’il y a à régler dans ce cas est celle de la pension alimentaire.