Back
Image Alt

À quel âge est-il possible de faire une garde partagée ?

La garde alternée encore appelée garde partagée est une option adoptée par les parents lorsqu’il leur arrive de divorcer. Ce choix, même s’il semble simple, suit un processus bien établi avec l’intervention d’un avocat. Aussi, pour que la garde partagée soit prononcée, il faut que l’enfant ait un âge donné.

Que dit la loi à propos de la garde partagée ?

La garde partagée est reconnue par la loi. C’est pour cela que les parents qui sont sur le point de divorcer ont cette possibilité. Les juges et les avocats qui interviennent dans ce genre de situation le font avec une grande délicatesse. Dans la plupart des cas, il est constaté que la garde partagée n’est pas possible lorsque l’enfant est trop petit.

Lire également : Comment divorcer pour un adultère ?

En ce qui concerne l’âge, il n’y a pas de statut qui indique un âge exact. À partir de 3 ans, la garde alternée peut être acceptée. Ainsi, l’enfant peut passer quatre nuits chez un parent et trois nuits chez l’autre. Il revient aux parents de s’entendre sur celui qui va le garder en premier dans la semaine.

L’avocat peut dans ce cas aider les parents à faire le meilleur choix. Il peut aussi les aider à faire le programme des activités à mener avec l’enfant.

A lire en complément : Parentalité et santé mentale : les effets positifs sur le bien-être des adultes

Quels sont les critères de la garde alternée ?

En réalité, l’âge n’est pas le seul critère qui détermine la garde alternée. Plusieurs facteurs entrent en jeu. Il s’agit entre autres :

  • de la proximité de chacun des parents avec l’enfant ;
  • de la façon dont chacun s’investit dans les tâches domestiques ;
  • de la disponibilité de chaque parent ;
  • de leur activité professionnelle ;
  • de leurs revenus mensuels ;
  • de leur état d’esprit, etc.

Afin de faire la vérification de tous ces critères, le psychologue intervient. Il prend rendez-vous avec chaque parent pour une série de séances. Ce n’est qu’à la fin de ces consultations que le psychologue peut donner son accord ou non.

En dehors du psychologue et de l’avocat, les avis des proches des parents sont aussi pris en compte. Cela constitue une enquête qui vise à savoir si les parents sont prêts à passer à cette étape. Si l’enfant est en mesure de parler, les juges cherchent à prendre également son avis.

À quel âge la garde alternée prend-t-elle fin ?

Lorsque l’enfant arrive à l’âge de dix-huit ans, âge où il est en mesure de prendre ses propres décisions, il peut décider de ne plus vivre de manière alternée chez ses deux parents. En prenant cette décision, il met fin à la garde partagée. Dans ce cas, l’intervention du juge n’est pas nécessaire.

Il en est de même de l’avis de l’avocat. L’enfant peut alors vivre de façon libre chez le parent qu’il choisit. Toutefois, la seule question qu’il y a à régler dans ce cas est celle de la pension alimentaire.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la garde partagée pour les enfants ?

La garde partagée est une solution qui présente des avantages pour les enfants mais aussi quelques inconvénients. Du côté des avantages, la garde alternée permet à l’enfant de maintenir un lien fort avec ses deux parents. Effectivement, il vit chez chacun d’entre eux pendant une période égale et peut ainsi profiter de leur présence. Les parents ont l’occasion de partager les tâches et responsabilités liées à l’éducation de leur enfant.

Cette formule permet aux enfants d’avoir une certaine stabilité. Ils ne sont pas contraints à vivre en permanence chez un seul parent. La garde alternée offre donc une situation où chaque parent possède son propre foyer familial.

Certains experts soulignent que la garde partagée peut être source d’inconvénients si elle n’est pas mise en place dans les meilleures conditions possibles. Les déplacements entre deux domiciles peuvent engendrer du stress pour l’enfant, notamment lorsqu’il doit faire face à des changements fréquents.

Certains spécialistes pointent aussi le risque d’une mauvaise communication entre les parents pouvant impacter négativement la qualité de vie des enfants concernés par ce type de garde. D’autres considèrent que cette dernière peut accentuer le sentiment d’insécurité lié au divorce ou encore amplifier un conflit parental déjà existant.

Malgré quelques précautions à prendre pour sa mise en place correcte et efficace auprès des familles concernées par cette organisation complexe qu’est celle-ci, la garde partagée peut représenter une solution durable pour les enfants de parents séparés. Effectivement, elle permet une continuité relationnelle avec chacun des deux parents, mais aussi une certaine stabilité grâce à l’alternance des foyers familiaux, le tout en évitant d’éventuels conflits entre les ex-conjoints.

Comment trouver le bon partenaire pour une garde partagée réussie ?

Si la garde partagée présente de nombreux avantages pour les enfants issus d’une famille séparée, pensez à bien prendre en compte certains critères lorsqu’il s’agit de choisir son partenaire pour une garde alternée réussie :

• La disponibilité : chacun doit être disponible selon un planning précis ;
• Le respect mutuel : les deux parents doivent se respecter mutuellement et avoir confiance l’un envers l’autre ;
• L’éducation similaire : chaque parent devrait suivre la même éducation concernant leur(s) enfant(s), notamment sur leurs règles de vie et leurs activités.

La meilleure façon pour assurer une garde partagée réussie est d’opter pour une solution bénéfique pour tous les membres de la famille. Chaque parent peut donner son avis et participer à l’établissement du planning des enfants. L’idéal est donc de choisir un partenaire qui s’intéresse réellement aux besoins de l’enfant et qui peut travailler avec soin en étroite collaboration avec le deuxième parent.

Même si trouver le bon partenaire n’est pas toujours facile, cela reste crucial pour une garde alternée efficace. Les parents doivent se montrer patients et ouverts d’esprit tout au long du processus afin que leur enfant puisse profiter pleinement des avantages offerts par cette forme innovante de garde après séparation.