Attention aux traitements contre la varicelle

PARTAGER
© DR

Haykey Lyons, une maman anglaise met les parents en garde via les réseaux sociaux quant à l’utilisation de l’ibuprofène pour traiter la varicelle. Comment soigner la varicelle ? Rappel.

Sur les conseils d’un médecin, Hayley administre de l’ibuprofène à son fils pour traiter sa varicelle. Rapidement les boutons se transforment en cloques et l’enfant est hospitalisé d’urgence pour une septicémie. A la suite de cela, les autorités sanitaires Britanniques ont officiellement déconseillé l’ibuprofène en cas de varicelle.

Varicelle : rappel des traitements

La varicelle apparaît de façon épidémique à la fin de l’hiver et au début du printemps. La transmission de la varicelle se fait par voie respiratoire ou par contact direct avec les lésions cutanées.

Une personne malade est contagieuse 24 à 48 heures avant l’apparition des rougeurs et pendant environ une semaine, c’est-à-dire jusqu’à ce que les vésicules soient sèches et forment une croûte. La contamination est suivie d’une période d’incubation de 10 à 21 jours durant laquelle l’enfant n’a aucun symptôme.

Symptômes : l’enfant ressent ensuite une fièvre modérée jusqu’à 38 °C, avec des maux de tête, des rougeurs sur lesquelles apparaissent rapidement des vésicules ou des bulles. Elles mesurent de trois à quatre millimètres de diamètre, sont remplies d’un liquide clair et de fortes démangeaisons cutanées. Le nombre de vésicules est variable, entre 10 et 2000 et peut évoluer par poussée en recouvrant tout le corps. Des lésions peuvent apparaitre également à l’intérieur de la bouche ou sur les muqueuses génitales où elles prennent l’allure d’ulcérations. La guérison est obtenue en 10 à 12 jours et l’enfant peut retourner en collectivité.

En général, les personnes qui ont eu la varicelle dans leur enfance sont immunisées. Le virus reste en dormance dans l’organisme et chez 15 à 20 % des personnes, il peut se réactiver sous la forme d’un zona.

Traitement : le principal soin à apporter à l’enfant consiste à réduire les démangeaisons afin d’éviter les cicatrices dues aux vésicules : des antihistaminiques, l’application d’une solution antiseptique, un traitement antibiotique uniquement en cas de surinfection bactérienne (impétigo).

Dans certains cas, un traitement antiviral est recommandé : chez les femmes enceintes dont la varicelle survient dans les 8 à 10 jours avant l’accouchement, chez les nouveau-nés, chez les nouveau-nés avant l’apparition des symptômes si la mère a débuté une varicelle 5 jours avant ou 2 jours après l’accouchement, si les symptômes sont très forts chez un enfant de moins de 1 an ainsi que chez les personnes immunodéprimées.