Problème de garçons : quand les testicules ne descendent pas…

PARTAGER

Chez les petits garçons, les testicules non descendus dans les bourses sont un problème courant, mais aujourd’hui efficacement traité. Attention cependant, les confusions avec les testicules mobiles sont possibles !

Testicules : de l’abdomen aux bourses

Formés près des reins du fœtus, les testicules descendent naturellement dans les bourses au 7e mois de grossesse. La « migration testiculaire » s’effectue car la température du scrotum, inférieure à celle du corps, est plus propice au fonctionnement des testicules.

Cependant, pour 1% des garçons nés à terme et 25% des prématurés, un testicule peut rester dans l’abdomen ou au niveau de l’aine (les deux testicules peuvent être concernés dans 10% des cas). Sous l’influence de l’élévation du niveau de testostérone, 10% des testicules non descendus migreront dans les bourses lors de la première année.


Mais si l’anomalie persiste (appelée « cryptorchidie »), il est important de la traiter : un testicule non descendu ne peut se développer normalement ni produire de spermatozoïdes. A l’âge adulte, si les deux testicules ne sont pas descendus, il y a risque de stérilité et de développement de tumeur cancéreuse.

Ne pas confondre testicule rétracté et testicule non descendu

Les muscles attachés aux testicules peuvent les faire remonter dans l’aine ou dans l’abdomen à tout instant, au moment du déshabillage ou lors d’une tentative pour les palper par exemple. Certains petits garçons ont ainsi des testicules très mobiles, qui oscillent entre bourses et abdomen. Ils ne descendront définitivement qu’au moment de la puberté. En attendant, difficile de poser le bon diagnostic !

Un bain d’eau chaude permet le plus souvent de constater la présence des testicules dans les bourses, mais 20 % des testicules non descendus sont non palpables. En cas de doute, le pédiatre vous proposera de faire faire une échographie ou une IRM (imagerie par résonnance magnétique).