Survivre à la première année de bébé

PARTAGER
Dans les premières semaines, lorsque bébé arrive à la maison, l’organisation de la journée se constitue d’elle-même. La maman ou les parents vivent au rythme des biberons ou des tétées. Bien heureux sont les parents dont le bébé ne réclame que six biberons, puis bien vite cinq seulement. A ce stade là, il n’est pas nécessaire de fixer des objectifs de manière rigoureuse pour cette période de post-accouchement. Heureusement pour vous, bébé dort et il dort beaucoup, ce qui vous laisse le temps de recharger vos batteries. 
Le lien entre vous et votre enfant est réellement important dès ce moment pour s’apprivoiser et se donner les moyens de la réussite. Les semaines de congés maternité après la naissance sont là pour ça. Comment se passe l’organisation d’une journée avec bébé ? Avant 3 mois, souvent les mamans mettent leur vie entre parenthèse. C’est la période où vous devrez vous adapter au rythme de l’enfant. Il aura besoin de beaucoup de sommeil et les tétées ou biberons seront nombreux. Le nombre élevé d’heures de sommeil du nourrisson vous permettra de prendre soin de vous et c’est tant mieux ! A partir des 3 mois de l’enfant, les choses commencent à se préciser et il faut faire preuve d’organisation. Le rythme dodo/repas de votre petit sera chez vous assimilé.
La dynamique et l’énergie seront là pour vous permettre de reprendre le travail et pourquoi pas réaliser des projets importants à vos yeux. Soyez vigilante dès le matin, surtout ne pas se laisser aller en pyjama. Commencez par la douche, se faire toute belle et fraîche pour démarrer du bon pied. C’est en effet l’un des points clés de la réussite générale et de la stabilité d’un couple. Bébé est là, mais il est indispensable de ne pas oublier et rayer de votre vie le reste. Côté bébé, donnez le biberon du matin à bébé, faites le surveiller pendant votre douche, un malheur arrive si vite …

Quoi qu’il arrive, il faut prévoir

Cela passe par la découverte de l’enfant et de ses habitudes. L’après-midi, bébé bloque un peu le planning de la journée mais faudra-t-il pour autant attendre deux bonnes heures qu’il se réveille? Non, un bébé a plus de facilité que nous pour se rendormir. Vous avez pris des rendez-vous? Alors, il faut vous forcer à tenir vos engagements. Cela dit, un rendez-vous chez le docteur ou autres ne sont pas les uniques motifs de sortie. Si l’envie vous prend d’aller vous balader, ne vous gênez pas.Bébé s’endormira bercé par la poussette ou la voiture. Il sera peut-être aussi tout content de découvrir le monde.

La capacité d’adaptation d’un enfant en bas âge est grande. Il faut arriver à conjuguer vos deux rythmes de vie, sans que l’un prenne le dessus sur l’autre. prévoir, c’est un gage d’adaptation de votre enfant et de vous.prévoir, c’est aussi s’inscrire très vite à la halte garderie/crèche, où bébé sera pris en charge par d’excellents professionnels. Il est même vivement conseillé d’anticiper fortement cet aspect-là, même pendant la grossesse. Vous pouvez aussi appeler votre entourage pour vous libérer un peu et redécouvrir le plaisir de sortir. Les retrouvailles avec bébé n’en seront que plus belles.